mercredi 4 novembre 2009

Forêt du Neuhof: un trésor bientôt estampillé



Début 2010, la forêt du Neuhof devrait devenir une réserve naturelle. Un classement qui ravit les habitants, moins les chasseurs.


 Le décret n'attend plus que la signature du Premier ministre, et les 954 hectares de forêt que se partagent le quartier du Neuhof et la commune d'Illkirch seront classés réserve naturelle. Le projet doit aboutir au début de l'année 2010, mettant un point final à vingt ans de procédure. Plusieurs étapes ont jalonné cette période: études scientifiques, consultation des propriétaires, enquête publique et avis du Conseil national de la protection de la nature (CNPN). Mais, depuis plusieurs années, la forêt est déjà traitée comme un site protégé.



Prochaine étape: la nomination d'un gestionnaire du site par le Préfet. Le nouveau responsable devra rapidemment s'attaquer à la restauration du milieu inital.  Car la forêt du Neuhof, façonnée au gré des crues rhénanes, n'est désormais plus inondée par le Rhin. Et ces "forêts alluviales" se font rares en Europe: il faut aller vers le Danube pour retrouver des paysages de ce type. Pour reconsituer cette dynamique, il faudra donc reconnecter certaines parcelles à des cours d'eau existants ou recréer des bras de rivières.


Afficher Forêt Illkirch-Neuhof sur une carte plus grande

Une fois la forêt classée, la question de la chasse sera également réglée.  Depuis 20 ans, la Ville refuse d'attribuer le lot du Neuhof aux chasseurs, ce qui lui a valu d'être condamnée par la Cour de cassation  en 2002. Depuis, elle paye 150 euros d'astreintes par jour de retard dans l'exécution de la décision de justice. Montant de l'addition: 270 000 €. "C'est rien pour eux. Ils préfèrent payer et nous empêcher de chasser. Pourtant, il y a trop de sangliers, les lieutenants de louveterie chassent toute l'année. On pourrait très bien s'en charger, affirme  Arnaud Lang, président de la fédération des chasseurs du Bas Rhin même dans une réserve naturelle, on peut autoriser la chasse." Ce n'est pourtant pas ce que prévoit l'actuel projet de décret. "Les réserves où l'on chasse sont situées en zone rurale, au Neuhof, il y a beaucoup de promeneurs" justifie Frédéric Longchamp, chargé du dossier au Département des espaces verts de la CUS.


Dans l'ensemble, les habitants lui donnent raison. "Les sangliers ont fait d'énormes dégats route de la Lizières et rue de la Ganzau. Il faudrait peut-être quelques battues de plus mais nous ne voulons pas pour autant de chasseurs dans la réserve", explique Juliane Meyer, résidente au Stockfeld. Pour elle, le principal problème, c'est la fermeture de la route de la Faisanderie. L'axe qui reliait Neuhof à Illkirch était une voie bien pratique, surtout pour les actifs. Mais comme beaucoup d'habitants, elle estime que le classement de la forêt vaut bien ce sacrifice.

Anne Cagan

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire